Joël Robuchon : sa fille dénonce la gestion calamiteuse de sa succession

0
187
Photo de Fabrizio Magoni sur Unsplash

Six ans après la mort du chef multi-étoilé Joël Robuchon, sa fille dénonce une gestion calamiteuse de sa succession. Elle pointe un système sophistiqué et bien rôdé pour appauvrir délibérément les héritiers. Mais les hommes mis en cause nient avoir eu de mauvaises intentions et insistent sur la complexité du dossier. 

Six ans après sa mort, le chef multi-étoilé Joël Robuchon fait toujours parler de lui. Sa fille Sophie Robuchon a déposé une plainte avec constitution de partie civile pour dénoncer les agissements douteux de professionnels du droit chargés de la gestion de sa succession. Elle pointe précisément du doigt le notaire Éric Fouché, l’avocat Yves-Marie Ravet et l’administrateur judiciaire Daniel Valdman.

Un système bien rôdé pour mettre la main sur l’héritage de Joël Robuchon

Sophie Robuchon proteste contre un détournement de millions d’euros en honoraires, qualifiés de fantaisistes par rapport aux actions entreprises. Selon elle, un système sophistiqué et bien rôdé a été mis en place pour appauvrir délibérément les héritiers, dont son frère Éric, son demi-frère Louis et la veuve Jeanine. La fille du célèbre cuisinier se plaint en particulier de la situation de Jeanine Robuchon, dont la fin de vie se déroulerait dans des conditions extrêmement précaires.

Des gestionnaires du patrimone pas très transparents

Sophie Robuchon s’étonne de la tournure des évènements d’autant que toutes les personnes qui ont travaillé sur l’héritage avaient été recommandées par des amis de la famille. Il n’y avait donc aucune raison de s’inquiéter au départ. Malheureusement, les héritiers ont relevé certains éléments louches.  Notamment la désignation par l’avocat Yves-Marie Ravet de Daniel Valdman comme administrateur judiciaire de Jeanine Robuchon.

Création d’une fiducie pour gérer l’héritage de Joël Robuchon

En effet, un mandataire judiciaire à la protection des majeurs aurait dû être désigné vu l’état de santé de la veuve de Joël Robuchon. Aussi, Sophie Robuchon trouve suspect que le mandataire successoral indépendant Alain Bouanha apparaisse sur des diligences d’Yves-Marie Ravet, surtout à neuf mois de son engagement. En outre, un événement en particulier a attiré son attention. À savoir la création d’une fiducie en mars 2020, suggérée de façon pressante par le même avocat.

Des facturations floues et des montants mirobolants

Cette fiducie éloignerait la fille du chef disparu de décisions importantes à prendre pour la succession. Par ailleurs, Sophie Robuchon a découvert que le notaire Eric Fouché possédait les mêmes parts que les héritiers (33,4% des actions). Elle avait contesté cette action dans une procédure civile, et porté plainte au pénal en janvier 2022. C’est lors de cette démarche en justice que la plaignante a découvert des facturations floues avec des montants mirobolants.

L’avocat Yves-Marie Ravet se défend

Selon Libération, Patrick Klugman, l’avocat de Sophie Robuchon, a constaté la sortie de près de 8 millions d’euros de la succession, entre octobre 2018 et mai 2022. Yves-Marie Ravet, en particulier, aurait perçu plus de 2 millions d’euros d’honoraires sur la succession et plus de 700 000 euros sur les différentes sociétés du défunt. L’accusé conteste ces montants. Il assure d’ailleurs qu’il n’a pas perçu la totalité de ce qui lui est dû. L’avocat a même saisi le conseil de l’ordre des avocats de Paris pour toucher le reste de ses émoluments.

Joël Robuchon a laissé un véritable empire à ses héritiers

Les autres hommes mis en cause nient également avoir eu de mauvaises intentions. Ils insistent surtout sur la complexité de ce dossier. Rappelons que Joël Robuchon, chef aux 32 étoiles Michelin, est mort en Suisse en août 2018, à l’âge de 73 ans. Ce génie culinaire adulé en France et à l’étranger (en Chine et au Japon notamment) était également un businessman hors pair. Il a laissé derrière lui un véritable empire composé de biens immobiliers, de sociétés commerciales, de licences et de liquidités. Il a choisi la France comme résidence fiscale…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.