Pernod Ricard embarqué dans le hard seltzers

0
124

La firme française lance une nouvelle boisson pétillante alcoolisée nommée Bewiz. L’objectif est de profiter de l’engouement autour de ces produits d’un nouveau genre également commercialisés par le géant Coca-Cola.

Le marché des eaux gazeuses alcoolisées et aromatisées ne laisse pas indifférent Pernod Richard. Et le groupe a décidé de s’y engouffrer en lançant Bewiz. Disponible en trois versions le mois prochain en France, cette nouvelle boisson mêle autant la framboise, le citron, le gingembre que le pamplemousse. La canette de 33 cl contient 4,5% d’alcool pour 95 Kcal, selon les responsables de Ricard qui mettent en avant son côté naturel et sa moindre teneur en sucre.

À travers ce nouveau produit, le groupe français entend se faire une place sur le marché des hard seltzers, du nom de ces boissons gazeuses et alcoolisées à base d’eau. Partie des États-Unis il y a quelques années, la tendance semble peu à peu s’étendre vers d’autres destinations, bénéficiant de l’engouement du marché. Le succès du hard seltzers tient en son contenu peu alcoolisé et sans gluten. Selon la rhétorique commerciale, elle serait la boisson avec le peu de calories au monde. D’où son plébiscite par une frange jeune des consommateurs.

De plus, la boisson reste peu coûteuse à produire en raison du caractère accessible de ses matières premières. Reste que le produit pose un vrai problème de santé publique, selon de nombreux spécialistes. Ces derniers estiment en effet que sa moindre teneur en alcool n’en fait pas une boisson non-alcoolique. De même que son supposé manque de gluten. D’ailleurs, une association de consommateurs française a récemment appelé les autorités à se pencher sérieusement sur le cas de ces hard seltzers.

À fond derrière Coca-Cola

Quoi qu’il en soit, l’opportunité semble trop parfaite pour que Pernod Ricard n’en profite pas. D’autant plus que même les brasseurs ont décidé de s’y mettre, lassés de voir cette boisson faire de l’ombre à leur traditionnelle bière. Une étude de Nielsen IQ a montré en 2020 que les consommateurs habituels de la bière aux États-Unis s’en sont détournés au profit de ces eaux gazeuses pétillantes.

Même Coca-Cola qui reste pourtant peu connue pour la production de boissons alcoolisées en vend aussi désormais. Son hard seltzers commercialisé sous la marque mexicaine Topo Chico, revendique 4,7° d’alcool pour 96 calories. Disponible Outre-Atlantique depuis l’année dernière, la boisson débarque en France. Un marché que Pernod Ricard n’entend manifestement pas lui abandonner. La course de fond est lancée entre les deux géants agroalimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.