Elon Musk veut faire de Twitter, une banque

0
540

Le milliardaire américain vise à transformer le réseau social désormais baptisé X en un fournisseur de services financiers tout-en-un d’ici l’année prochaine.

« Vous n’aurez pas besoin d’un compte bancaire ». La phrase attribuée à Elon Musk cette semaine dans différents médias américains est évocatrice de l’étendue des ambitions de l’homme d’affaires américain à travers X, le réseau social anciennement baptisé Twitter, dont il a la charge depuis un an.

L’entrepreneur à succès a en effet dévoilé aux employés, jeudi 26 octobre dernier à l’occasion du premier anniversaire de son rachat de la plateforme de microblogging, son intention de faire de celle-ci un acteur de premier plan en matière de gestion financière.

Cela concerne l’envoi et la réception de l’argent entre utilisateurs et la mise en place d’un compte de marché monétaire à haut rendement entre autres. C’est-à-dire un type de compte d’épargne liquide offrant un meilleur taux d’intérêt que les comptes courants ou les livrets bancaires classiques.

Lancement attendu dès 2024

« Quand je parle de paiements, je parle en fait de toute la vie financière des gens. S’il est question d’argent, ce sera sur notre plateforme. De l’argent, des titres ou autre. Ce n’est donc pas comme si j’envoyais seulement 20 dollars à mon ami », aurait déclaré Musk lors d’une réunion avec le personnel, dont le site d’information The Verge a pu consulter la retranscription audio.

Le média américain spécialisé sur les informations concernant la tech, affirme même que Musk s’attend à poser les premiers jalons de ce projet dès la fin de l’année en cours, avec un lancement proprement dit en 2024. « Les gens seraient surpris », aurait-il encore déclaré, manifestement très confiant.

Une gageure ?

Cela s’inscrit dans la stratégie déployée par l’homme d’affaires depuis son acquisition de Twitter en octobre 2022 contre 44 milliards de dollars. Une stratégie pour laquelle le réseau social a été rebaptisé X, il y a quelques mois.

Elon Musk travaille également depuis peu sur l’obtention de licence pour des opérations de transfert d’argent aux États-Unis, à en croire de multiples sources concordantes. En tant que multientrepreneur, Musk a l’expérience des grands projets, peu importe le scepticisme ambiant.

D’autant que son rôle de pionnier dans la création de PayPal avec laquelle sa société x.com a fusionné en 2000, lui donne un savoir-faire certain en matière de service financier. Réussir le pari avec Twitter n’en reste pas moins une gageure. En témoigne la difficile gestion du réseau social ces 12 derniers mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.