Fnac Darty : un Black Friday sous le sceau de la durabilité

0
253
Une personne tenant plusieurs iPhone 12 en main.
Photo by Daniel Romero on Unsplash

 

Fnac Darty a fait le choix de la consommation durable face à l’accumulation de déchets électroniques en France. L’enseigne mise principalement sur la réparation pour allonger la durée de vie des appareils. Retour sur ses initiatives à l’occasion du Black Friday.

Le Black Friday et la surconsommation

Alors que la fête du consumérisme a lieu du vendredi 25 novembre (Black Friday) au lundi 28 novembre (Cyber Monday), les écologistes et les acteurs de l’économie circulaire se font du mauvais sang pour la planète. En effet, ces journées commerciales riment avec surconsommation. A la clé, des tonnes de déchets électroniques et électroménagers : smartphones, trottinettes électriques, robot-cuiseurs, jeux vidéo, aspirateurs, écouteurs sans fils, etc.

Cette frénésie d’achats contribue pour une grande part à la production annuelle de détritus. En 2019, un rapport « Global E-Waste Monitor » réalisé par plusieurs organisations a évalué à 53,6 millions, la production de déchets électroniques produits dans le monde, dont 12 millions en Europe. Le vieux continent n’en recycle que 40%. En France, le taux s’élève à 36%. C’est mieux que la moyenne mondiale, mais encore trop peu face à la demande en matière de recyclage.

Fnac Darty et ses services en faveur de la durabilité 

Pour aider à la consommation durable, certains groupes de la distribution ont mis en place diverses initiatives. C’est le cas de Fnac Darty, leader de la distribution de produits électroniques et électroménagers en France. L’enseigne a notamment créé un baromètre du SAV, une première en France. Cet outil d’information classe les marques et les catégories de produits selon leur durabilité. Il s’appuie sur des critères de réparabilité, de robustesse et de fiabilité. L’édition 2022 relève une amélioration globale de la durabilité en France.

Fnac Darty a également lancé un service de réparation baptisée Darty Max. Le groupe revendique aujourd’hui plus de 500 000 abonnés payants. Ces clients ont droit au dépannage, au conseil d’entretien et à une aide à l’usage des appareils. Le groupe a en outre racheté l’enseigne de réparation rapide de smartphones Wefix. Cette filiale a intégré début juillet le réseau de réparateurs agréés Apple. En 2021, elle a réparé 2,1 millions de téléphones et de tablettes et les a remis dans le circuit.

En plus des CFA et des Tech Académies

En octobre dernier, Fnac Darty a en outre annoncé l’ouverture à Metz Ennery, de son propre Centre de formation des apprentis (CFA). Cette école formera des lycéens et des actifs en reconversion ou réinsertion professionnelle au métier de technicien.nes réparateur (rice). Le distributeur prévoit d’autres ouvertures en 2023 à Marseille (janvier), Paris Ile-de-France (janvier et juin) et à Nice (janvier et juin).

Fnac Darty espère intégrer bientôt 500 apprentis à son réseau, qui dispose actuellement de 3 000 techniciens. La filière française de la réparation compte près de 5000 technicien.nes au total. Mais elle a besoin de recruter 2000 à 3000 autres pour soutenir la demande. Notons enfin que l’enseigne a lancé, avec ses partenaires Ducretet et AFPA, des Tech Académies. Ces centres ont déjà accueilli plus de 488 apprenants à travers la France, dont 220 ont été recrutés en CDI à l’issu de leur parcours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.