Binance bientôt à la tête d’une banque ?

0
108

Le géant des cryptomonnaies envisagerait d’acquérir une banque. Une stratégie autant destinée à stimuler ses finances qu’à réduire un peu plus la frontière entre le monde des actifs numériques et son homologue traditionnel.

Après la tech, l’information et bien d’autres secteurs, Binance va-t-elle investir dans la finance ? Il s’agirait à en croire Bloomberg, d’une possibilité envisagée par Changpeng Zao (CZ), fondateur et dirigeant de la célèbre plateforme d’échange de cryptomonnaies.

L’information révélée le 2 novembre dernier, indique en effet que Binance souhaite se muer en acteur dans le secteur bancaire. Soit à travers le rachat d’une banque, soit en prenant une participation minoritaire dans une structure concernée. Le site américain d’information n’a toutefois pas évoqué le moindre nom susceptible de susciter la convoitise Changpeng Zao.

Trésor de guerre

Quoi qu’il en soit, il dispose d’un véritable trésor de guerre pouvant l’aider dans sa quête. Et pour cause, l’entreprise s’est récemment targuée de posséder plus d’un milliard de dollars à investir à travers diverses transactions d’ici la fin 2022. De quoi servir son projet de diversification des investissements entamé depuis peu. Cela concerne plus de 60 projets environ rien que cette année en cours.

Parmi les plus mémorables figure l’injection début avril, de 200 millions de dollars au capital du magazine américain Forbes. La plateforme créée à Hong Kong a également fourni 500 millions de dollars de liquidités dans le cadre du rachat de Twitter par Elon Musk.

Il reste à voir quelle banque osera franchir le pas d’ouvrir la porte à un tel partenariat. L’appétit de Binance ne fait en tout cas pas de doute. « Il y a des gens qui détiennent certains types de licences locales, des banques traditionnelles, des fournisseurs de services de paiement. Nous nous intéressons à ces choses« , avait déclaré il y a quelques jours CZ en marge du Web Summit, événement destiné au monde de la tech, dans des propos repris par BFMTV entre autres.

S’imposer malgré tout

Changpeng Zao voit dans un tel mariage un partenariat gagnant-gagnant destiné à booster les banques et Binance. Ce serait également pour l’acteur de la cryptomonnaie un moyen judicieux de s’imposer un peu plus, notamment aux responsables et autres dirigeants de la finance classique toujours réticente pour la plupart à embrasser la finance décentralisée. Même si de nombreuses banques ont fini d’adhérer au monde des cryptoactifs décidément plein d’ambitieux.

FTX, concurrent de Binance, avait lancé l’idée du rachat d’une structure bancaire il y a un peu plus d’un an, provoquant l’hilarité dans certains milieux. Ces derniers doivent moins rire désormais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.