Les résidences pour séniors, un marché en plein essor

0
81

La population française est vieillissante, c’est un fait. Et elle a de nouveaux besoins : liberté, lien social, proximité, bien-être, sans oublier la sécurité. Dans ce contexte, les résidences gérées pour personnes âgées autonomes se développent. Elles constituent une bonne alternative entre le domicile et l’établissement médicalisé. De plus en plus demandé, ce type d’hébergement connaît logiquement une forte croissance en France. Cela n’a pas échappé aux promoteurs qui s’engagent à livrer des résidences séniors en lien avec l’époque, comme Patrice Pichet, le fondateur et Pdg du groupe immobilier Pichet.

Le boom des résidences seniors

La France vit une explosion démographique des séniors. D’après les chiffres du ministère des Solidarité et de la Santé, les personnes âgées de 60 ans et plus sont au nombre de 15 millions aujourd’hui. Elles seront 20 millions en 2030 et plus de 24 millions à l’horizon 2060. Un phénomène qui s’explique par l’allongement de l’espérance de vie et par l’entrée des baby-boomers d’après-guerre dans le troisième âge.

Ces données démographiques s’accompagnent également d’un autre constat : les français vivent plus vieux, mais aussi mieux. En effet, les séniors sont plutôt en forme. L’âge moyen d’entrée dans les établissements pour personnes âgées dépendantes en témoigne. En moins de 20 ans, il est passé de 80,2 ans à 85,6 ans.

Une réponse à de nouveaux besoins

Les résidences services séniors (RSS) constituent une alternative aux Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), maisons de retraite et autres foyers, pour des aînés qui ne peuvent ou ne souhaitent plus vivre chez eux, sans pour autant perdre leur indépendance. De plus, ces résidences gérées répondent à d’autres besoins des séniors d’aujourd’hui : l’autonomie, le bien-être, la proximité, le lien social et la sécurité.

On peut citer les Résidences Loreden construites par le groupe immobilier Pichet. Son fondateur et Pdg Patrice Pichet a en effet imaginé des logements collectifs qui améliorent le quotidien des plus âgés, grâce à des prestations adaptées à leurs besoins : aménagement ergonomique, espaces communs, panel de services, activités et animations en tout genre… Au nombre de neuf, ces résidences modernes construites aux abords des centres-villes permettent aux séniors d’évoluer dans un environnement sécurisé, propice aux échanges et à la convivialité.

Un marché dans lequel investir

Face à une demande croissante, l’offre en résidence gérées pour personnes âgées autonomes ne cesse de se développer. Entre 2019 et 2021, le parc RSS français a déjà augmenté de 170 unités, frôlant ainsi les 1 000 résidences. Selon les données de la société d’études Xerfi-Precepta (leader dans l’analyse économique sectorielle), le parc devrait atteindre les 1 147 résidences en 2023 et les 1 300 d’ici 2025.

Le besoin de logement est important dans les résidences séniors. C’est pourquoi réaliser un investissement locatif dans ce secteur peut s’avérer intéressant, notamment grâce à un rendement avoisinant les 4% HT/HT et un cadre fiscal avantageux. Avant tout achat, il convient toutefois de veiller à ce que la résidence corresponde bien aux besoins de ses futurs locataires. Elle doit être de qualité, favoriser les échanges, fournir sécurité et assistance ou encore se situer dans un quartier dynamique. Dès lors, il paraît indispensable de recueillir l’avis d’experts du secteur, comme le groupe immobilier de Patrice Pichet. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.