Jean Castex nommé à la tête de l’Afitf

0
83

Ce jeudi 28 juillet, Jean Castex à été nommé à la tête de l’Agence de financement des infrastructures (Afitf). La candidature de l’ancien Premier ministre français a été validée à l’unanimité par les sénateurs de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.

Le 7 juillet dernier, le président de la République française avait proposé la nomination de Jean Castex au poste de dirigeant de l’Agence de financement des infrastructures (Afitf). Emmanuel Macron souhaitait que l’ancien Premier ministre remplace Christophe Béchu, le nouveau ministre de la Transition écologique.

Cette demande vient d’être validée par les commissions du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale et du Sénat. Côté Sénat c’est l’unanimité. Une nomination validée toutefois avec circonspection par les députés (26 voix pour, 10 contre, 13 abstentions).

Afin de convaincre les assemblées, Jean Castex a bien évidemment défendu le bilan de son gouvernement. Il a notamment prôné la mixité des modes de transports et donc les investissements dans le rail et la route pour décarboner.  « Tantôt on me présente comme un fervent défenseur du train, ce qui est exact et revendiqué, et tantôt comme un chaud partisan de la route. Je pense qu’il faut les deux. Pour désenclaver les territoires, nous devons investir dans la route », a-t-il insisté.

Le nouveau patron de l’Afitf dispose d’un budget de 14,3 milliards d’euros pour la période 2023-2027. « Ma priorité sera de garder un panier de ressources qui nous permette d’atteindre nos objectifs, en s’appuyant sur des recettes affectées et des crédits budgétaires, et de gérer le temps long, c’est-à-dire des investissements pluriannuels », a assuré Jean Castex.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.