Le groupe TDF dopé par les investissements en 2021

0
299
MCR, filiale Radio
Ph : TDF Group

 

Le groupe TDF a publié fin mars des résultats annuels 2021 en hausse de 6,4% à 731,7 millions d’euros. Il doit cette croissance à la performance de ses divisions télécoms et fibre, qui pèsent 60% du chiffre d’affaires. Ces branches ont bénéficié d’un programme ambitieux d’investissement, en place depuis 2015.

L’opérateur de réseaux hertziens et d’infrastructures mutualisés TDF a publié, le 25 mars dernier, ses résultats annuels 2021. Il fait part d’un chiffre d’affaires en hausse de 6,4% à 731,7 millions d’euros. Plus de 60% de ce montant global (443,8 millions d’euros) a été généré par ses divisions télécoms mobiles et fibre.

Une seule déception, l’audiovisuel

La branche télécoms, en particulier, a fourni 407,5 millions d’euros (55,7% du chiffre d’affaires global), dont 362,6 millions (50% du CA total) pour les infrastructures télécoms mobiles (+9,5 % sur un an). Les autres services ont enregistré 44,9 millions d’euros de revenus, en progression de 13,8 % par rapport à 2020. Au niveau de la fibre, le CA s’est élevé à 36,3 millions d’euros (4,96% du CA global), en croissance de 80%. TDF a toutefois constaté un recul dans l’audiovisuel, qui a déclaré des revenus en retrait de 1,8 % par rapport à l’année précédente. Le groupe explique ce repli par l’évolution contextuelle du secteur.

Cette nouvelle performance confirme la bonne santé financière de TDF, qui enregistre une croissance soutenue depuis trois ans. Soit quatre ans après la mise en place d’un programme d’investissement dans les infrastructures télécoms. Cette stratégie va croissant depuis son lancement. En 2021, l’opérateur a investi 418,4 millions d’euros (57,2% du chiffre d’affaires) dans ses activités, dont plus de 339 millions d’euros (81%) uniquement dans les infrastructures télécoms et fibre. Un effort financier qui justifie les grosses recettes de ces divisions l’année dernière.

Les quatre réseaux obtenus presqu’achevés

Dans les infrastructures télécoms mobiles, les investissements ont permis de consolider la présence des opérateurs mobiles et autres clients sur les pylônes existants du groupe. TDF a enregistré 800 points de présence en 2021 grâce à l’arrivée de la 5G. Il compte désormais 20 381 points de présence sur ses pylônes et toits terrasses, dont le nombre a augmenté de 240 pour atteindre 1 130 installations. Dans la fibre, TDF a quasiment achevé le déploiement de ses quatre réseaux remportés (Val d’Oise, Yvelines, Loir-et-Cher/Indre-et-Loire et Maine-et-Loire). Le groupe compte dorénavant 410 500 prises commercialisables (sur 750 000 prises), soit 180 000 en plus en 2021.

Levée d’un financement bancaire en février

Enfin, dans l’audiovisuel, l’entreprise a mis en place une politique de maîtrise des coûts en matière de diffusion de la radio et de Télévision Numérique Terrestre (TNT), qui couvre 97 % de la population. Le recentrage du groupe sur ses activités d’infrastructures, la stratégie d’investissements et la maîtrise des charges ont permis de générer en 2021 un résultat d’exploitation en croissance (EBITDAaL) en progression de +5,8 % à 412,2 millions d’euros. En 2022, TDF compte continuer sa politique de financements dans les infrastructures télécoms et fibre, mais également dans l’audiovisuel. Pour soutenir cette ambition, il a levé un financement bancaire de 725 millions en février dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.