Carrefour dit adieu aux consigneurs pour caddies

0
186

Le géant de la grande distribution va mettre fin au système par excellence de sécurisation des caddies dans ses supermarchés. La réponse aux multiples doléances d’une clientèle lassée par ce dispositif vieux de plusieurs décennies.

Les usagers des magasins Carrefour ne seront plus obligés de disposer de pièces de monnaie dans la poche avant de pouvoir faire leurs courses. La firme de grande distribution a annoncé la fin prochaine du système de jeton pour caddie dans ses enseignes suite à des demandes persistantes de la part des clients.

Dans un contexte de restriction des contacts physiques dû à la pandémie du Coronavirus, ce dispositif consistant à faire consigner une pièce de monnaie avant de recourir à un chariot dans les supermarchés était devenu obsolète ces derniers mois. Sans compter les contraintes qu’il pouvait causer pour les usagers ne disposant pas de jeton en termes de gestion du temps entre autres.

Un processus bien entamé

C’est pour toutes ces raisons que Carrefour a entamé il y a plusieurs mois déjà, la suppression de ce système dans la plupart de ses magasins. Sur plus de 200 enseignes détenues en France par l’entreprise, les consigneurs pour chariot seraient actuellement présents dans une trentaine tout au plus. Au grand bonheur des clients qui n’en pouvaient plus de ce système efficace contre l’abandon des chariots de magasin sur les parkings, et dans une certaine mesure aussi contre les vols de caddie devenus récurrents dans les supermarchés. Puisque de nombreux tutoriels sont disponibles sur internet concernant la façon de subtiliser un caddie sans pièces de monnaie.

…pour quelle alternative ?

Quoi qu’il en soit, l’efficacité relative des consigneurs questionne la décision de Carrefour de se passer de cet outil. L’enseigne indique à cet effet qu’elle réfléchit à mettre en place un système de sécurité connectée destiné à empêcher les chariots de franchir un certain périmètre autour de ses magasins. À ce système dont l’investissement n’est pas négligeable, l’entreprise prévoit d’ajouter certains de ses effectifs à la surveillance régulière des caddies. Reste à savoir si cela sera suffisant pour prévenir les nombreux vols de ces chariots dont le prix unitaire peut monter jusqu’à 130 euros.

En attendant, les jetons pour caddie vont définitivement disparaître des magasins Carrefour, et peut-être même d’autres enseignes à travers la France et au-delà. Car si ce dispositif anti-vol reste une idée française, il a depuis traversé les frontières hexagonales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.