Les Converse gardent la cote

0
140

La célèbre paire de baskets dont les premiers modèles remontent à 1917 s’écoule toujours autant sur le marché. Une prouesse qui tient autant à l’histoire de cette chaussure qu’à son appropriation par quasiment toutes les franges de la société.

Il est impossible de savoir si Nike s’attendait un tel succès au moment de son rachat de Converse en 2003. Une chose est en revanche certaine : l’opération conclue à 305 millions de dollars se révèle être un coup de maître de la part du géant américain des articles sportifs. Tant les modèles Chuck Taylor All Star suscitent de l’engouement, au point de s’écouler à raison d’une paire toutes les trois secondes aujourd’hui, selon certaines estimations. Un chiffre fait monter le total des ventes de ces baskets à environ 800 millions de paires depuis leur première apparition sur le marché américain en 1917.

À cette époque, les baskets en toile s’appelaient encore All Star. Créées par Marquis Mills Converse via son entreprise éponyme alors basée dans le Massachusetts, les chaussures ont été très vite adoptées par les jeunes notamment en raison de leur nature confortable aux pieds et des semelles en caoutchouc pour pallier les glissades.

De All Star à Chuck Taylor

La chaussure qui a également séduit les sportifs deviendra peu à peu populaire. Une popularité dont le point culminant sera atteint grâce au joueur de basket Chuck Taylor qui a popularisé à travers les parquets le modèle que lui avait spécialement conçu Converse. S’ensuit une véritable frénésie autour de ces sneakers d’abord aux États-Unis, puis dans le monde. Devenu ambassadeur et vendeur pour Converse, le natif d’Indiana voit les célèbres chaussures baptisées de son nom. D’où les Chuck Taylor All Star devenues un phénomène de mode auprès des célébrités de la NBA, entre autres.

Jusqu’en 1984 quand la Air Jordan du nom du basketteur des Chicago Bulls voit le jour et lui ravit la vedette. C’est la chute des ventes de la Chuck Taylor All Star doublée d’une mauvaise santé financière pour son fabricant, Converse.

L’effet Kamala Harris

Mais en 2003, Nike rachète Converse et s’emploie à relancer les sneakers. Une opération plutôt réussie. Puisque près de 23 ans plus tard, les Chuck Taylor All Star restent au sommet de leur forme en termes de vente. Au point d’être adoptées par la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris. L’ancienne sénatrice de la Californie en aura porté tout au long de la campagne qui l’a conduite à la Maison Blanche, d’innombrables couleurs, courtes ou montantes, donnant une orientation politique à une chaussure déjà mythique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.