Guerre commerciale : La trêve entre les Etats Unis et la Chine fait virer les Bourses dans le vert

0
208
A l'intérieur de la bourse de Frankfort en 2017

 

Les Bourses mondiales ont viré dans le vert à l’ouverture ce lundi, motivées par la trêve commerciale obtenue entre les Etats Unis et la Chine lors du G20 d’Osaka. Donald Trump a promis de ne pas imposer de nouvelles taxes douanières sur les exportations chinoises. Les discussions devraient également reprendre bientôt.

Dans le sillage de la trêve commerciale décidée entre Donald Trump et Xi Jinping, lors du sommet du G20 à Osaka (Japon), les principales Bourses mondiales ont ouvert dans le vert ce lundi. Le goût du risque anime à nouveau les investisseurs, en attendant la reprise des discussions entre Washington et Pékin. Pour les analystes de Saxo Banque « Les intervenants de marché avaient conscience que la rencontre entre Trump et Xi, de moins d’une heure trente, n’avait pas vocation à régler les nombreux points de dissension entre les deux parties mais plutôt à renouer le dialogue au plus haut niveau et à acter une trêve ».

Les principales places européennes débutent dans l’optimisme

À Paris, l’indice CAC 40 prenait 1,01% à 5.594,96 points vers 07H40 GMT après avoir touché dans les premiers échanges un plus haut depuis le 23 mai 2018 à 5.611,28. À Francfort, le Dax gagnait 1,62% et à Londres, le FTSE avançait de 0,94%, au même moment. Quant à l’indice EuroStoxx 50 de la zone euro progressait de 1,16%, le FTSEurofirst 300 de 1,13% et le Stoxx 600 de 1,13%. En Europe, tous les secteurs ont fait preuve d’optimisme, notamment la technologie qui prenait +2,2% et l’automobile +2%. Les semi-conducteurs ont été également portés par la décision de Donald Trump vis-à-vis du géant chinois Huawei. Au sein du Stoxx 600, AMS prenait 9,12%, STMicro 5,61% et Infineon 3,55%.

Les Bourses asiatiques ne sont pas en reste

En Asie, les investisseurs ont également applaudi l’issue de la rencontre Trump-Xi. Ainsi l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a gagné 2,13% pour terminer à un pic de deux mois. Les valeurs exposées au marché chinois ont nettement progressé, notamment les technologiques. L’indice SSE composite de Shanghai a pris 2,22% pour finir au plus haut en clôture depuis le 30 avril.

Wall Street en hausse de 1% à 1,7%

La même ambiance devrait prévaloir ce lundi à Wall Street. Les investisseurs américains vont certainement saluer cette trêve commerciale, eux qui commençaient à désespérer de Donald Trump. Les contrats à terme signalent pour l’instant une ouverture des indices de référence de Wall Street en hausse de 1% à 1,7%.

La tendance en Europe pourrait aussi évoluer après la publication des résultats définitifs des enquêtes auprès des directeurs d’achat (PMI) sur l’activité dans le secteur manufacturier au mois de juin. Ce rapport est très attendu dans un contexte de ralentissement de la croissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.