Carrefour : Son nouveau concept « Essentiel » ne donne pas de résultats satisfaisants

0
222
Un plat proposé par Carrefour

 

Carrefour a lancé un nouveau concept baptisé « Essentiel » pour bonifier ses comptes. Mais après deux mois d’expérimentation, les résultats ne sont pas satisfaisants. Pourtant le groupe d’Alexandre Bompard entend lancer d’autres formules d’ici la fin d’année.

Faire repasser le chiffre d’affaires dans le vert

Ces derniers mois, les comptes des magasins Carrefour sont tombés dans le rouge. Pas moins de 89 hypermarchés du groupe dans l’Hexagone sont déficitaires, selon une source syndicale. Pour faire repasser le chiffre d’affaires dans le vert, Carrefour a prévu de lancer de nouvelles formules, dont la première, « Essentiel », a été lancée en avril dernier à Avignon.
Le choix de cette commune n’est pas fortuit puisque le réseau de magasins veut contrer les enseignes de distribution discount telles que Lidl et Leclerc dans les quartiers pauvres. D’où le lancement d’une formule low cost « Essentiel » le 4 avril dernier. L’idée de ce nouveau concept de magasin minimaliste est de proposer des produits à bas prix, sommairement présentés dans des rayons aux allures d’entrepôt pour réduire les coûts. Mais Carrefour n’a pas eu les résultats escomptés.

Une baisse du chiffre d’affaires de 15%

A l’occasion de son dernier comité central d’entreprise, le géant des hypermarchés a dévoilé un premier bilan, plutôt terne. En effet, Carrefour a enregistré une diminution de 15% de son chiffre d’affaires, liée aux réductions de prix consenties, à hauteur de 8%, et à la baisse du poids des promotions, passé de 24% à 15%. Au final, les syndicats craignent de voir les clients traditionnels de l’établissement se tourner vers d’autres Carrefour, plus classiques et à proximité.

Cette baisse du chiffre d’affaires s’explique par le choix du modèle low cost qui réduit considérablement le catalogue des produits de grande consommation (PGC) référencés à 15.000, et les produits non-alimentaires à 8.000 codes maximum. Or, indique Carrefour sur son site, un hypermarché classique peut référencer 80.000 produits.

Carrefour va étendre son concept « Essentiel »

Malgré ce premier bilan maigre, Carrefour continue d’avoir foi en sa stratégie. Ainsi, entend-t-il étendre son concept « Essentiel » dès novembre prochain à deux autres magasins Carrefour, situés à Marseille-Le Merlan et Calais. Déficitaire en ce moment, le magasin de Merlan fera l’objet d’une réduction de surface de 2 200 m², sur les 12 205 m². Cet hypermarché proposera des baisses de prix plus importantes qu’à Avignon et modifiera moins sa politique de promotions. Le magasin de Calais, d’une surface de 100 m², offrira également la même politique pour dissuader Leclerc d’ouvrir un hypermarché dans la ville.

Deux autres formules bientôt lancées

Carrefour va en outre tester d’autres concepts, baptisés « Rebond » et « Next ». Cette dernière formule, un peu plus haut de gamme, avec notamment une « food avenue », entrera en phase d’expérimentation en septembre prochain, à La Toison d’or à Dijon.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.