Energie propre : EDF créé Hynamics, une filiale de production d’hydrogène « bas carbone »

0
232
Devanture de l'usine EDF

EFD, a annoncé mardi la création de Hynamics, une filiale dédiée à la production et à la consommation de l’hydrogène « bas carbone » pour l’industrie et les transports. Le leader européen de l’électricité entend, par cet engagement, renforcer sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique. Il indique d’ailleurs que quarante projets sont déjà ciblés en France et dans d’autres pays d’Europe.

Une filiale détenue à 100% par EDF

EDF, le premier fournisseur et producteur d’électricité en France et en Europe, a décidé de donner un coup de pouce à la lutte contre le réchauffement climatique. Le groupe annonce la création d’une filiale dédiée à la production et à la consommation de l’hydrogène « bas carbone » pour l’industrie et la mobilité.

Cette nouvelle filiale a été baptisée « Hynamics ». Elle est détenue à 100% par EDF Pulse Croissance Holding, le fonds d’investissement et incubateur de l’électricien du groupe pour les start-up et projets innovants dont ceux en faveur des énergies vertes.

Hynamics se consacrera à la production de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. C’est une technique qui émet peu de dioxyde de carbone (CO2) si bien sûr l’électricité utilisée en est elle-même peu émettrice.

Les missions de Hynamics

EDF a d’ores et déjà indiqué ce à quoi servira concrètement cette nouvelle filiale. Selon le groupe, au niveau de l’industrie, Hynamics « installe, exploite et assure la maintenance de centrales de production d’hydrogène, en investissant dans les infrastructures nécessaires ». Dans les transports, la filiale « contribue à mailler les territoires de stations-service pour recharger en hydrogène les flottes de véhicules électriques lourds », assure EDF dans un communiqué publié ce mardi.

Déjà une quarantaine de projets cibles en Europe

Aussi, le communiqué relève que « Par cet engagement, l’ambition d’EDF est de devenir un acteur incontournable de la filière hydrogène en France et à l’international et de renforcer sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique et pour un monde bas carbone. »

En outre, notons que la filiale d’EDF a identifié une quarantaine de projets cibles, situés en France et dans d’autres pays européens.

Enfin, il faut rappeler que la création de Hynamics intervient un an après que EDF a annoncé son entrée dans le capital de McPhy, une société spécialisée dans la production et le stockage d’hydrogène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.