Fast-food : McDonald’s rachète Dynamic Yield pour personnaliser ses menus grâce à l’IA

0
60
Un hamburger de McDo

Après les bornes de commandes et les commandes via mobile, McDonald’s s’investit dans la digitalisation de ses restaurants à travers l’intelligence artificielle (IA). Le géant américain a fait l’acquisition de Dynamic Yield, une start-up israélienne spécialisée dans la personnalisation de l’expérience client. Dorénavant, les menus pourront être modifiés en temps réel selon divers critères dont la météo et les habitudes du client.

Plus grosses acquisition de McDo depuis 1999

Selon Fox Business, McDonald’s vient de faire sa plus grosse acquisition depuis 20 ans (elle avait racheté sa concurrente Boston Market en 1999 à 173,5 millions de dollars). La firme américaine s’est offert une start-up israélienne à hauteur de 300 millions de dollars. Cette jeune pousse s’appelle Dynamic Yield, spécialisée dans la personnalisation de l’expérience client. A travers sa machine learning, Dynamic Yield permettra à McDonald’s d’adapter ses menus selon différents facteurs et les habitudes de consommation de ses clients. Ainsi près les bornes de commandes et les commandes via mobile, le géant américain du fast-food veut s’investir dans l’intelligence artificielle (IA) pour digitaliser ses restaurants et booster ses ventes.

Personnaliser la commande et gagner du temps

Concrètement, la machine learning de Dynamic Yield servira à proposer ou modifier des produits en temps réel selon plusieurs critères. Parmi eux, l’heure de passage, la météo, les habitudes du client, la fréquentation actuelle et les tendances alimentaires. Par exemple, quand il fait chaud, McDonald’s suggérera au gourmet un McFlurry (critère météo). Ou offrira des produits en fonction de ce qu’il a déjà choisi lors de ses précédents passages. Les données des commandes quotidiennes seront par conséquent exploitées afin d’affiner les propositions. Dynamic Yield collectera les informations des utilisateurs en temps réel, dont l’historique du client, la plaque d’immatriculation scannée lors du passage au drive, entre autres. Ce qui posera d’emblée des questions d’éthique concernant le traitement des données personnelles.

Testé aux Etats Unis, le dispositif bientôt déployé à l’international

Selon Fox Business, McDonald’s a déjà testé son dispositif dans plusieurs fast-foods américains en 2018. La firme compte le déployer, dès cette année, au reste du monde. Mais elle n’aurait pas encore précisé quels pays profiteraient les premiers de sa nouvelle fonctionnalité.

Notons que machine learning sera également exploitée dans les bornes en libre-service et dans l’application mobile.

Quant à la start-up Dynamic Yield, quoique rachetée, elle continuera d’exister et de proposer ses services à ses clients déjà existants. Ils sont plus de 300 dont Ikea, Lacoste et Sephora.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.