Départ à la retraite : Jean-Paul Delevoye rassure, l’âge légal reste fixé à 62 ans

0
172
Personne âgée se reposant au bord d'un lac

Sur les antennes de France Inter ce jeudi, Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire chargé de la réforme des retraites, a rassuré que l’âge légal de départ à la retraite reste fixé à 62 ans. Cette sortie visait à dissiper le flou créé par la déclaration, dimanche dernier, de la Ministre de la Santé Agnès Buzyn, même si celle-ci a fait un rétropédalage le mardi 19 mars.

« Le contrat ne change pas d’un iota »

Ce jeudi, sur France Inter, Jean-Paul Delevoye a rassuré les Français sur le maintien de l’âge légal du départ à la retraite à 62 ans. Selon lui, cet âge légal « reste fixé à 62 ans » car « le contrat que nous avons engagé avec les partenaires sociaux ne change pas d’un iota ». Il a reconnu toutefois qu’il existe actuellement « une confusion autour de l’âge » dé départ à la retraite. La borne légale des 62 ans, explique-t-il « c’est l’âge d’ouverture des droits », mais « les Français, plein de bon sens, partent quand ils décident que leur pension est au niveau qu’ils souhaitent ». Fort de cela, des « personnes sont en train de partir à 63, 64, 65 ans très naturellement dans le système actuel ».

Quelques souplesses au niveau de l’âge de départ à la retraite

Aussi, le Haut-commissaire chargé de la réforme des retraites a indiqué que certaines personnes « calculent pour partir à l’âge du taux plein ». C’est pourquoi « 20 % des femmes vont jusqu’à 67 ans parce qu’il y a un système de décote ». Dans ce contexte il va falloir prendre en compte la dépendance, note Jean-Paul Delevoye. Pour lui, « le débat doit être posé dans sa totale dimension, sans aucune censure, sans aucune réserve ». D’ailleurs, « Pourquoi s’interdire toute hypothèse ? », s’est-il interrogé. Puis de s’alarmer du fait qu’« On est dans un pays incroyable, on pose un problème et on s’interdit déjà un certain nombre de réponses ».

Quant Agnès Buzyn sème le flou

Enfin, le Haut-commissaire chargé de la réforme des retraites a fait savoir que l’âge légal a été « confirmé, tant par le Premier Ministre que par la Ministre de la Santé Agnès Buzyn ». Cette dernière avait déclaré le dimanche dernier, au cours du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI, qu’elle était favorable à un allongement de la durée de travail. Sa déclaration avait interpellé plusieurs syndicats et susciter une vive polémique. La Ministre de la Santé a finalement fait un rétropédalage, deux jours plus tard. Elle a alors affirmé qu’« aucune modification de l’âge minimal de départ à la retraite » n’était sur la table du gouvernement à l’heure actuelle.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.