Industrie : Afyren et Bpifrance créeront une coentreprise à Carling-St Avold

0
144

Afyren, le spécialiste de la « chimie verte » et le fonds « Société de Projets Industriels » (SPI), géré par Bpifrance investissent 50 millions d’euros dans la création d’une coentreprise du nom Afyren Neoxy. Cette usine sera implantée à Carling-St Avold, dans le département de la Moselle, en région Grand Est. La filiale industrielle produira des acides organiques biosourcées pour la cosmétique, les arômes et parfums, la nutrition ou encore la chimie fine.

51% des part pour Afyren et 49 pour SPI de Bpifrance

Afyren et Bpifrance ont annoncé ce jeudi la création d’une coentreprise à hauteur de 50 millions d’euros à Carling-St Avold, dans le département de la Moselle, en région Grand Est. Cette usine devrait produire des acides organiques utilisables dans des domaines tels que la cosmétique, les arômes et parfums, la nutrition ou encore la chimie fine.

Dans le cadre de cet accord, Afyren détiendra 51% des parts de la nouvelle usine contre 49% pour le fonds « Société de Projets Industriels » (SPI) de Bpifrance. Le fonds SPI a investi 23 millions d’euros pour un financement global de 60 millions d’euros. Avant l’accord de ce jour, une levée de fonds de 21 millions d’euros avait été effectuée en janvier 2019 par Afyren. La nouvelle usine bénéficiera des synergies industrielles de Total Petrochemicals France et Arkema, les deux principaux opérateurs de la plateforme.

Un accord bénéfique pour la région et Afyren

Ce projet est bien accueilli par les collectivités locales qui apportent même leur soutien à sa réalisation. Et cela se comprend car il participera de la réindustrialisation de la région en plus de générer des emplois directs et indirects. Pour sa part Nicolas Sordet, président d’Afyren prédit que l’appui du fonds SPI de Bipfrance permettra à sa société de se développer plus rapidement et d’être plus proche encore de ses clients : « Cette association avec Bpifrance nous apporte à la fois les moyens financiers pour industrialiser notre technologie et la confiance d’une grande institution qui sera un levier clé pour favoriser notre développement. Le choix de l’implantation à Carling-St Avold est stratégique car nous y trouvons non seulement un site évolutif, une main d’œuvre qualifiée ainsi qu’une ressource en matières premières quasi-inépuisable à proximité tout en nous rapprochant de nos clients », s’est-il réjoui.

16.000 tonnes d’acides organiques y seront produits

Prévu pour ouvrir en 2021, Afyren Neoxy devrait créer environ 60 emplois directs. L’usine est destinée à produire 16 000 tonnes d’acides organiques par an pour un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros. Selon Nicolas Sordet, Afyren Neoxy devrait rapidement connaître une croissance en France et en Europe car, confie-t-il « Nous enregistrons déjà une forte demande de nos partenaires industriels ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.