Réforme des retraites : la CGT croit détenir les solutions

0
62
Une manifestation au Trocadéro, Paris, France.
Photo de Koshu Kunii sur Unsplash

 

Alors que les manifestations contre la réforme des retraites ont débuté le jeudi, la CGT croit détenir les solutions pour financer de meilleures pensions et la retraite à 60 ans. Le tout puissant syndicat français appelle notamment à augmenter les salaires, à créer des emplois et à assurer l’égalité salariale.

Les Français sont massivement descendus dans la rue le jeudi 19 janvier pour protester contre la très controversée réforme des retraites. Pas moins de 200 cortèges ont été recensés dans tout le pays. Plusieurs records de participation ont été battus dans les grandes communes comme dans les petites. La CGT dit avoir compté, par exemple, 20 000 participants à Nice (un record depuis la manifestation de 2010) et plus de 400 000 personnes à Paris. Dans la capitale, un second itinéraire a même été improvisé pour faire face à l’affluence et permettre à tous les protestataires de défiler entre la Place de la République et la Place de la Nation.

La CGT croit avoir les solutions

La plupart des organisations syndicales de France ont pris part à ces manifestations. Il s’agit notamment de Force Ouvrière, CFDT, CFTC, CFE-CGC, l’Unsa, Solidaires, FSU et la CGT. Particulièrement active, cette dernière organisation a mobilisé toute sa base pour faire front contre la réforme des retraites et son recul à 64 ans de l’âge légal de départ. Selon elle, le gouvernement veut passer en force un texte brutal et injuste afin de résorber le déficit des retraites. Celui-ci devrait s’élever à 12 milliards d’euros en 2027 et à 13,5 milliards à l’horizon 2030.

Si elle reconnait l’existence de ce déficit, la CGT croit que cet écart ne mettra pas longtemps pour revenir à l’équilibre. L’organisation dirigée par Philippe Martinez pense qu’il n’y aura pas de problème budgétaire à court-terme pour financer les retraites. Pourquoi ? Parce que le système, dans son ensemble, dispose de 200 milliards d’euros de réserves. Et surtout qu’il existe des leviers d’action pour financer la retraite à 60 ans (55 ans pour les métiers pénibles) et pour garantir 2 000 euros de pension minimum. Quels sont-ils ?

Intégrer dans les cotisations sociales les primes des fonctionnaires

La CGT propose de mobiliser les 157 milliards d’euros annuels d’aides publiques aux entreprises pour résoudre le problème. Ce montant est 13 fois plus important que le déficit annoncé des retraites ! Elle propose aussi d’intégrer dans les cotisations sociales les primes des fonctionnaires, l’intéressement et la participation. Ou encore de mettre fin aux 28% d’écart de salaire entre les femmes et les hommes. Une mesure qui rapporterait 6 milliards d’euros aux caisses de retraite. Elle suggère en outre d’augmenter les cotisations de 0,8 point.

Améliorer de 5% le point d’indice de la fonction publique

Par ailleurs, la CGT souhaite que l’Etat augmente les salaires, puisque mécaniquement cela augmente les cotisations sociales pour financer les pensions et garantit de meilleurs droits à la retraite. Dans le privé, 5% de hausse des salaires rapportait 9 milliards d’euros de cotisations. Ce qui correspond à la moitié de ce que le gouvernement espère économiser avec sa réforme jugée « injuste ». Notons enfin que l’organisation appelle à porter de 5% le point d’indice de la fonction publique. Cette hausse représenterait 1,25 milliard d’euros de cotisations retraites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.