L’automobile du luxe a le vent en poupe

0
499

Le constructeur britannique Rolls-Royce Motor a annoncé lundi, des résultats financiers record pour le compte de l’année écoulée. Le dernier exemple en date d’une filière automobile haut de gamme en plein boom.

C’est un Torsten Müller-Ötvö tout sourire qui s’est présenté ce lundi 10 janvier à la presse et à ses collaborateurs. Dans le cadre de la présentation en visioconférence des résultats annuels de Rolls-Royce, son patron a annoncé des chiffres exceptionnels. C’est-à-dire 5 586 véhicules vendus au total l’année écoulée dans plus d’une cinquantaine de pays de la planète. Soit une hausse de 50% sur un an et le catalogue de vente le plus grand de toute l’histoire du groupe aux 117 années d’existence.

La performance est d’autant plus remarquable qu’elle provient de résultats record dans presque toutes les régions où la firme allemande intervient, selon son PDG. Il indique notamment que sa principale usine de fabrication située à Goodwood au Royaume-Uni fonctionne encore à plein régime afin de satisfaire les nombreuses commandes. À tel point que les délais de livraison s’étalent désormais sur une année pratiquement.

Tendance générale

À l’image de Rolls Royce, d’autres constructeurs automobiles du luxe ont fait part de résultats intéressants ces derniers mois. C’est le cas de Ferrari dont les ventes ont grimpé de plus de 18%, selon les données de l’avant-dernier trimestre de 2021. Il en est de même de Bentley, un autre acteur britannique de la filière, qui a vu ses chiffres bondir de 31% l’année écoulée.

Il s’agit donc d’une tendance générale favorisée par la crise du Covid-19. Cette dernière a notamment restreint plus que jamais les déplacements, donnant ainsi plus de latitude aux consommateurs qui en ont les moyens d’investir dans des moyens de transport luxueux. Sur un autre registre, 2021 a vu exploser le record des ventes des yachts, ces navires haut de gamme à plusieurs centaines de millions d’euros. « Beaucoup de richesses accumulées dans cette période sont dépensées en produits de luxe », a ainsi résumé Torsten Müller-Ötvö ce lundi.

La filière électrique

Afin de profiter de ce contexte favorable qui a vu par ailleurs l’émergence du tout électrique, Rolls Royce travaille sur son premier modèle du genre. Baptisé Spectre, il devrait être lancé sur le marché fin 2023. L’objectif pour la filiale du constructeur allemand BMW, étant de tirer aussi parti de cette niche d’opportunités que constituent les voitures à propulsion propre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.