Des ventes records pour Nike

0
131
People wearing protective face masks walk past the closed Nike store on a nearly empty 5th Avenue, during the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19), in Manhattan, New York city, New York, U.S., May 11, 2020. REUTERS/Mike Segar

Le spécialiste des articles de sport voit ses ventes monter en flèche partout, mais encore plus aux États-Unis où la tendance est à la reprise des activités après les mesures restrictives successives.

Quand tout va bien aux États-Unis, Nike se porte bien. L’équipementier sportif, leader mondial dans le domaine, profite très bien du rebond des activités outre-Atlantique, son principal marché, après le confinement dû à la crise sanitaire. En témoignent les chiffres du dernier trimestre rendus publics le 24 juin par le groupe. On y note entre autres que 12,3 milliards de dollars de chaussures et de vêtements de sport ont été écoulés par la marque entre mars et mai dans ses différents magasins à travers le monde. C’est un chiffre deux fois supérieur à celui enregistré à la même période un an auparavant au fort temps de l’épidémie de Coronavirus. En termes de part de vente, cela représente une hausse de 141 %.

Les Nike s’arrachent aussi en ligne. En dehors des Converse, les achats de tous les articles de la firme ont bondi sur les sites de e-commerce. Les chiffres évoquent une hausse de 41% comparée à 2020. Ces résultats ramenés à un an plus tôt, cela fait 147% de hausse.

Une tendance globale

L’embellie de Nike est telle que personne ne semble pouvoir résister aux produits de la célèbre marque à la virgule. C’est le cas notamment du marché chinois qui a contribué pour 10% de plus que l’année écoulée aux ventes du groupe américain. Et pourtant, le pays avait appelé sa population à boycotter l’entreprise au même titre que d’autres multinationales actives dans le domaine du prêt-à-porter. Et pour cause, ces dernières s’étaient désengagées du coton de Xinjiang, territoire autonome chinois où Pékin est soupçonné de faire travailler les Ouïghours dans des conditions inhumaines.

Un boycott sans grande incidence pour Nike finalement, puisque les résultats trimestriels y montrent une flambée des ventes. Soit la septième fois consécutive s’agissant de la Chine.

Bénéfice record

La marque enregistre grâce à toutes ces ventes, un bénéfice net record de 1,51 milliard de dollars. Cette remontée est spectaculaire pour une entreprise qui avait dû s’asseoir sur 790 millions de dollars, un an plus tôt.

Désormais, Nike nourrit de grandes ambitions, conforté par sa bonne situation dans presque toutes les zones géographiques où il est présent. L’entreprise table sur un chiffre d’affaires de 50 milliards de dollars pour l’année fiscale en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.