Wi-Fi : la portée augmentée de 60 mètres grâce à une mise à jour logicielle

0
107
Un modem avec Wifi actif

 

Des chercheurs américains ont mis au point un nouveau protocole, baptisé On-Off Noise Power Communication (ONPC), qui augmenterait la portée des réseaux Wi-Fi de plus de 60 mètres. Cette technologie ne nécessite aucun nouveau matériel et pourrait être ajoutée sur tout appareil et borne Wi-Fi par simple mise à jour logicielle.

Des chercheurs américains ont réussi à étendre de 67 mètres la portée initiale d’un réseau WiFi grâce à un nouveau protocole qui pourrait, théoriquement, être installé sur tous les modems internet.

Distinguer des signaux même avec un seul bit

Alors que la domotique est en plein essor, le WiFi peine toujours à couvrir les moindres recoins de nos maisons connectées. Pour augmenter sa portée, nous avons généralement recours à des extensions de réseaux telles que les produits Nest de chez Google, ou encore les routeurs Eero d’Amazon qui nécessitent un débit d’au moins un mégabit par seconde (1 Mbps) pour maintenir la connexion et transmettre des données. Mais des chercheurs de l’université Brigham Young (BYU) aux États-Unis viennent de mettre au point une solution plus simple : le protocole On-Off Noise Power Communication (ONPC), qui baisse la limite à un seul bit par seconde. Grâce à cette technologie, un appareil trop loin pour transmettre un message de manière classique envoie des données sous forme de bruit que la borne parvient à distinguer des autres signaux. Elle reconnaît alors que l’appareil tente de communiquer.

Le protocole destiné à certains types d’objets

D’après Phil Lundrigan, professeur adjoint en ingénierie informatique à BYU, « En théorie, nous pourrions l’installer sur presque tous les appareils compatibles Wi-Fi avec une simple mise à jour logicielle. ». Toutefois, les chercheurs ont précisé que leur protocole ONPC ne vise pas à remplacer les protocoles sans fil à longue portée tels que LoRa, mais vise à compléter le Wi-Fi. En particulier, lorsque le périphérique Wi-Fi a perdu sa connexion. Aussi, le protocole ne serait réellement exploitable qu’avec certains types d’objets, dont les appareils connectés, les capteurs de portes de garage, les détecteurs de mouvements ou les systèmes d’arrosage.

Le chemin est encore long

Pour l’instant, ce logiciel n’est pas encore disponible dans le commerce car d’autres ingénieurs doivent le soumettre au préalable à des tests rigoureux. Si les tests sont concluants, le protocole ONPC pourrait être ajouté à la future norme Wi-Fi, via un micrologiciel, bien que cela nécessite plusieurs approbations d’autorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.