Salon de Francfort : BMW dévoile l’i Hydrogen Next, une alternative au véhicule électrique

0
128
Le prototye de la BMW i Hydrogen (Photo)

 

Lors du salon automobile de Francfort (Allemagne), BMW a dévoilé son i Hydrogen Next, présenté comme une alternative au véhicule électrique. Produit en partenariat avec Toyota, ce modèle pourrait voir le jour d’ici 2025, si bien sûr les infrastructures (station à hydrogène) sont disponibles.

Un projet classé « secret defense »

L’électrification des véhicules continue chez BMW, mais le constructeur allemand travaille aussi sur des voitures à hydrogène. Lors du salon automobile de Francfort, le fabricant a dévoilé l’i Hydrogen Next, présenté comme une alternative au véhicule électrique. Ce SUV X5 alimenté par une pile à combustible est le fruit d’une longue collaboration entamée en 2013 avec le japonais Toyota, qui commercialise depuis longtemps la Mirai, un véhicule à hydrogène.

La BMW i Hydrogen Next est décorée de motifs sur le capot et sur les bords. Ses sorties d’échappement sont remplacées par des prises d’air frontales qui l’alimentent en oxygène. C’est tout ce que l’on sait pour l’instant de ce modèle innovant car aucun détail sur ses capacités de puissance ou d’autonomie n’a été fourni par le constructeur allemand. Il était même impossible d’accéder à l’intérieur du véhicule ou de voir à travers à cause des vitres teintées du prototype.

Il faudra avoir déployé un vaste réseau de stations-service

BMW annonce qu’une première et petite série sera lancée en 2022 sur la base du SUV X5. Sur le long terme, le groupe automobile envisage une mise en vente pour le grand public d’ici 2025. Bien entendu, il faudra d’abord que les infrastructures nécessaires au déploiement de ce type de véhicules soient disponibles. Ce sont en particulier les stations de recharge.

Vu la galère des propriétaires de véhicules électriques, à cause de la rareté des stations de recharge, l’on craint que ces voitures à hydrogène ne soient pas commercialisées avant plusieurs années. Car il faudra prendre en compte la difficulté de l’acheminement de ce combustible et le coût élevé de sa production, sans parler de son stockage volumineux.

Mais, une fois ces obstacles levés, l’hydrogène présente de nombreux avantages, principalement écologiques. Cette énergie rejette par exemple 25% de dioxyde de carbone en moins qu’un moteur diesel, et 40% de moins qu’un moteur essence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.