Frais bancaires à l’étranger : l’offre Ultim de Boursorama Banque pourrait y mettre fin

0
99
l'affiche publicitaire de Boursorama Banque pour son offre Ultim

 

Il y a quelques semaines, Boursorama Banque a lancé « Ultim », une nouvelle offre dont les opérations cartes bancaires internationales sont gratuites et illimitées. Cette première sur le marché pourrait signer l’arrêt de mort des néobanques, qui avaient fait des frais à l’étranger leur spécialité.

Un appétit insatiable pour Boursorama Banque

Boursorama Banque dame-t-elle le pion aux néobanques ? La banque en ligne a lancé en juin l’offre Ultim, qui rend totalement gratuites les opérations cartes bancaires internationales. En le faisant, Boursorama Banque fait montre d’un appétit vorace (déjà ultra-dominatrice sur son marché d’origine, celui de la banque 100% en ligne), en même temps qu’elle condamne les néobanques qui ont fait des frais à l’étranger leur spécialité.

Selon une étude du comparateur de banques Panorabanques, en moyenne, les banques facturent 3,10 € + 2,50% du montant pour un retrait hors zone SEPA des voyageurs. Pour un paiement, le montant est de 0,40€ + 2,60%. Ainsi selon les types de carte, les frais à l’étranger représentent en moyenne entre 4,3% et 5,4% du budget dépensé dans un voyage hors zone euro. Les frais bancaires étant élevés, de nouvelles structures, en l’occurrence les néobanques, ont vu le jour pour simplifier la vie des expatriés. Ce sont notamment N26, Revolut, Nickel Chrome ou encore Ditto. Elles proposent 0% de frais pour les retraits et paiements hors zone euro pour certaines et 0% de frais pour les paiements hors zone euro pour d’autres. Grâce à ces offres, ces néobanques ont longtemps pris une option sur les banques en ligne, pourtant connues et reconnues pour la compétitivité de leurs tarifs.

Boursorama Banque s’aligne sur les offres des néobanques

Les banques en ligne avaient été obligées de réduire considérablement la facture des voyageurs en supprimant les frais fixes sur les paiements et retraits hors zone euro. Avec son offre Ultim, Boursorama s’aligne sur les caractéristiques des offres des néobanques, mais aussi sur leur esthétique. La carte Visa incluse dans l’offre est imprimée verticalement et à dominante noire. Elle est également dépourvue de numéro sur son recto : celui-ci est reporté au verso et proposé non pas sur une, mais sur 4 lignes. Plus encore, cette carte est 100% gratuite, sans aucun frais, y compris sur les paiements et les retraits hors zone euro. En outre, elle est accessible sans conditions de revenu ou de versement. La seule condition c’est d’utiliser la carte au moins une fois par mois : à défaut, 15 euros seront facturés.

Ci-dessous les caractéristiques essentielles de cette offre Ultim

– Un compte équipé d’une carte premium Visa à débit immédiat ;

– Gratuité sur les paiements et retraits effectués à l’étranger, dans et hors de la zone euro, sans limites ;

– Découvert autorisé, avec montant modifiable dès l’entrée en relation ;

– Emissions et dépôts de chèques ;

– Carte compatible avec Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay ;

– Paiement instantané gratuit, dans la limite de 500 euros par opération ;

– Assistance et assurances habituelles de Visa Premier, plus accès aux salons des aéroports en cas de retard de vol supérieur à une heure ;

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.