Pension minimum de 1000 euros : Qui pourrait bénéficier de la mesure d’Emmanuel Macron?

0
199
Des retraités assis dan un café

 

Lors de son allocution jeudi soir, le Président Emmanuel Macron a annoncé que les actifs ayant eu une carrière complète seront assurés d’une pension minimum de 1.000 euros à partir de 2020. Mais il n’a pas donné d’indications sur le mécanisme d’application de cette mesure.

Quel profil de retraités est concerné ?

Les retraités qui ont travaillé toute leur vie devraient être assurés de toucher une pension au moins égale à 1.000 euros. C’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron, le jeudi soir, dans le cadre des propositions au « grand débat national », né de la crise des gilets jaunes. Si l’on sait que seuls ceux partant à la retraite à partir de 2020 profiteront de cette mesure, l’on ignore en revanche tout du mécanisme qui sera mis en place. Qui pourrait bénéficier de cette pension minimum de retraite et comment ?

Selon Victor Alves, référent métier au sein du cabinet spécialisé Sapiendo retraite, qui se confiait au Capital, « Elle devrait surtout bénéficier à ceux ayant cotisé de longues périodes avec de faibles revenus et les exploitants agricoles qui, malgré une carrière complète, sont souvent bien en-dessous de ces 1.000 euros ». Mais alors, quel mécanisme sera mis en place pour atteindre ce seuil de 1000 euros ?

Les montants à considérer

L’expert pense qu’il faudrait d’abord prendre en compte plusieurs paramètres. D’abord l’on considérera le minimum contributif (Mico) que touchent les retraités qui ont une très faible pension et qui ont atteint au moins la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Ensuite il y a le montant de l’ensemble des pensions qui ne doit être supérieur à 1.177,44 euros par mois. « C’est le premier chiffre à regarder pour savoir si vous pouvez bénéficier de ce dispositif », a conseillé Victor Alves.

Le montant mensuel du Mico est actuellement de 636,56 euros et peut atteindre 695,59 euros pour ceux qui ont cotisé plus de 120 trimestres. L’on ajoutera au Mico, le montant de la retraite complémentaire pour lequel le dispositif de minimum contributif n’existe pas.

Qu’entend le gouvernement par « travailler toute sa carrière » ?

Enfin, il sera impératif de savoir ce que signifie « travailler toute sa carrière ». « Est-ce que des parents qui se sont arrêté trois ou quatre ans pour élever leurs enfants pourront en bénéficier ? Même chose pour ceux qui ont été à temps partiel ? », s’est interrogé l’expert de Sapiendo retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.