Free : de grosses difficultés financières

0
77

Une rentrée difficile pour l’opérateur téléphonique Free. Après avoir perdu plus de 200 000 abonnés au deuxième trimestre 2018, Free ne semble pas réussir à remonter la pente. 

La crise s’amplifie

Ce mardi, les résultats publiés montrent très clairement que Free est en grande difficulté et s’essouffle peu à peu. Depuis sa lancement en 2012 et pour la première fois, l’opérateur perd énormément de clients. Ils sont quelque 200 000 à avoir quitté l’opérateur, au profit d’autres. « En parallèle, dans le fixe, son activité cœur, le désamour des clients continue. Après avoir cédé du terrain pour la première fois au début de l’année (19.000 abonnés de moins en trois mois), le groupe n’a pas réussi à inverser la tendance. Au deuxième trimestre, ce sont 28.000 détenteurs de Freebox qui ont été séduits par les sirènes de la concurrence », explique le site spécialisé « Les Echos ».

Pour mieux se rendre compte de la chute de Free, le simple constat des chiffres suffit. En mars 2018, tous les forfaits de Free Mobile se comptaient au nombre de 13 825 000. En juin 2018, ce chiffre tombait à 13 625 000, soit une perte directe de 200 000 abonnés.  L’opérateur de téléphonie mobile explique ce recul « en raison de la concurrence accrue sur les offres d’entrée de gamme ». La totalité des abonnés perdus bénéficiaient d’un abonnement à deux euros.  « Il devient donc inévitable pour Free d’enrichir son offre low cost. Xavier Niel a d’ailleurs annoncé en mai dernier l’arrivée d’une nouvelle offre mobile à moyen terme tout en faisant savoir qu’au contraire du forfait 100 Go à 19,99€/mois, celui à deux euros n’a pas connu de véritables évolutions. Par conséquent, tout porte à croire que ce forfait sera donc boosté, la réalité des chiffres le prouve aujourd’hui« , précise « Les Echos ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here