Coca-cola : une augmentation qui passe mal

0
74

Les fermants clients de la célèbre marque de soda Coca-Cola ont eu une mauvaise surprise tout au long de l’été. En effet, les consommateurs ont pu constater l’augmentation du prix des bouteilles… et la diminution de celles-ci. 

Augmentation des prix et diminutions des contenants

Pendant l’été, les bouteilles de 2 et 1,5 litres de Coca-Cola ont été remplacées par des bouteilles plus petites. En parallèle, le prix du litre a augmenté. Et cette nouveauté de la rentrée n’a pas échappé aux consommateurs. « Mais ca fait longtemps que le coca a augmenté ! avant j’achetais du coca cherry en 1,5L puis il est passé a 1,25L pour le même prix ( même un poil plus cher)«  », peut-on lire sur le compte Twitter d’une internaute.

« La raison de cette augmentation dissimulée ? La nouvelle mouture de la taxe soda mise en place au mois de juillet. Créée en 2012, et mise en place au mois de juillet pour lutter contre les boissons trop sucrées, elle taxe les boissons qui contiennent du sucre et plus il y en a, plus l’industriel est taxé », explique la chaine d’informations BFMTV.

Le marketing derrière cette augmentation

« La bouteille de 2 l vendue en moyenne 1, 71 € est remplacée par une bouteille de 1,75 l au prix de 1,76 €. Celle de 1,5 à 1,42 € est passée à un contenant de 1,25 l et coûte désormais 1,48 €. Même si la différence se joue à quelques centimes d’euros, elle n’est pas du goût des clients qui se sentent, à juste titre, trompés. Pour faire face à cette nouvelle législation, le géant américain a eu recourt à une pratique marketing appelée downsizing qui consiste à diminuer la quantité de produit dans le packaging habituel, pour rendre moins visible une augmentation de prix. Tout en assurant qu’il le fait pour le bien du consommateur, car des contenants réduits aboutissent forcément à moins de sucre aval », ajoute-t-elle.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here