La Poste : un grand pôle financier public annoncé par le gouvernement

0
86

Par le biais de la loi Pacte, le gouvernement va « transférer le contrôle de la Poste à la Caisse des dépôts ». Cela permettra au groupe postal, lourdement menacé par la disparition du courrier, « d’absorber CNP Assurances ». 

Garantir la survie du groupe la Poste ?

Peu à peu, le groupe postal est menacé par le web et le digital. En effet, la numérisation et l’envoie quotidien de milliers de mails mettent en danger l’avenir de la Poste, jusqu’à la menacer de disparition. Pour remédier à cela, le gouvernement a lancé ce 30 août « le chantier d’un grand pôle public de banque et d’assurance, en rapprochant CNP Assurances et La Banque Postale« , explique le journal du Monde.

L’opération de ralliement se fera en plusieurs actes. « Le gouvernement déposera d’abord un amendement au projet de loi plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), prochainement examiné par le Parlement, afin de permettre à la CDC de devenir majoritaire au capital de La Poste. La Caisse détenait jusqu’à présent 26 % du groupe postal, au côté de l’Etat. Celui-ci va donc se désengager largement de La Poste, mais conservera, selon une source proche du dossier, une minorité de blocage (c’est-à-dire, au moins 34 %) », détaillait le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

La Poste restera assurément un établissement public

Malgré tout, le ministre s’est voulu rassurant. « La poste restera un établissement public. « Il n’y aura aucune privatisation, aucune intention de privatisation, aucune arrière-pensée, sauf une seule, que La Poste reste un grand service public, rentable, dynamique, au service des territoires« , a-t-il déclaré.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here