Les villes les plus chères de France

0
101

Il y a quelques semaines, la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) a publié le classement des villes les plus chères de France. Devant Bordeaux, se classent bien sûr Paris, mais aussi Nice ou encore Aix-en-Provence.

Une disparité importante entre ville et province 

Se loger en France est particulièrement difficile, notamment pour la complexité des dossiers à fournir mais surtout pour le prix de certains loyers. Le contraste est net entre la province et la ville. Par exemple, les jeunes gens venant s’installer dans des villes comme Angers (Pays de la Loire) peuvent trouver des appartements pour un loyer de moins de 400 euros pour une superficie plus que convenable. A Paris, cela n’est pas du tout la même chose. Pour un studio, il faut en moyenne compter 779 euros. Pour un deux-pièces, le locataire devra débourser près de 1200 euros.

La capitale est donc de loin la ville où le loyer moyen est le plus élevé. Le loyer médian est de 18,40 euros le mètre carré. Nice (15,80 euros) et Marseille-Aix (12,70 euros) complètent le podium. Hors classement, Bordeaux suit tout de même de près (12,60 euros), talonnée par Toulon et Lille, respectivement 12,10 et 12 euros.

Un phénomène intéressant

Située à la quatrième place, Bordeaux est une ville plein de surprise. La FNAIM a en effet révélé que le prix au mètre carré dans un studio est plus cher que celui d’un deux pièces. Pourquoi ? « Cette hiérarchie s’explique par la mobilité des locataires, d’autant plus forte que les logements sont plus petits. En outre, le risque de vacances, lui aussi fonction de la mobilité des locataires, se répercute sur le niveau du loyer. C’est notamment le cas des logements loués à des étudiants, souvent inoccupés pendant les vacances », a expliqué la fédération.

Par ailleurs, les locataires qui restent longtemps dans un logement peuvent bénéficier d’une prime à la stabilité.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here