Morandini Live entre parenthèses

0
410

La direction d’i-Télé a été contrainte de suspendre à titre provisoire l’émission de Jean-Marc Morandini, Morandini Live, au cœur des mouvements sociaux qui l’agitent. Pour autant, les deux partis restent sur leurs positions.

Lundi 24 octobre, la direction de la chaine d’actualités i-Télé a publié un communiqué laconique, dans lequel elle a expliqué être obligée de suspendre l’émission de Jean-Marc Morandini, à titre provisoire, en attendant la fin de la gréve, pour des raisons techniques, puisqu’elle ne dispose pas du personnel suffisant à assurer la bonne tenu de Morandini Live.

L’émission n’a finalement duré qu’une semaine et elle pourrait bien être la victime de l’immense mouvement social qu’elle a initié au sein des salariés de la chaine.

“La suspension” de l’émission, “pour des raisons opérationnelles, […] reprendra dès l’arrêt de cette grève”, précise ainsi ce communiqué.

L’arrivée de Jean-Marc Morandini, étrangement suivie par des révélations dérangeantes sur sa vie privée et par plusieurs plaintes devant la justice, est la principale cause d’une gréve sans précédent, qui se tient depuis plusieurs semaines déjà, sur i-Télé.

Remontés, les journalistes et le personnel technique de la haine refusent de laisser Morandini proposer une de ses émissions “trash et vulgaire” sur leur chaine d’actualité qui risque, selon eux, d’être décrédibilisée par l’animateur sulfureux. De son coté, la direction invoque la présomption d’innocence pour expliquer son choix de maintenir Morandini sur i-Télé.

Une chose est sur, cet épisode du conflit ne fait pas avancer la situation, puisque les deux partis restent sur leurs positions, comme l’a dénoncé un responsable syndical pour qui, “si on arrêtait la grève, Morandini serait sur l’antenne dès ce soir alors que, justement, on fait la grève pour demander son retrait !”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.