Doctolib voit toujours plus grand

0
202

La plateforme a annoncé la mise sur le marché d’un logiciel destiné aux médecins libéraux. Une nouvelle expansion du champ d’action de cette entreprise qui ne cesse de se développer depuis sa création en 2013.

Doctolib pense aux médecins libéraux. Le site de gestion de rendez-vous médical et de consultation en ligne a annoncé la semaine écoulée le lancement d’un nouveau produit. Appelé “Doctolib Médecin”, ce logiciel s’adresse principalement aux médecins libéraux à qui l’entreprise entend faciliter la vie et leur permettre d’engranger du temps de travail supplémentaire. Pour le président du groupe, Stanislas Niox-Château, il s’agit d’un produit qui se veut innovant dans un secteur où les outils sont pour la plupart obsolètes.

Pour concrétiser son projet, Doctolib s’est associé à 2000 médecins libéraux qui auront le privilège d’utiliser en premier ce nouveau logiciel. Un produit qui à en croire ses créateurs, répond à toutes les exigences d’un outil numérique du présent siècle. “Doctolib Médecin” se veut également très fiable, puisque l’entreprise assure que les données personnelles des utilisateurs sont protégées par le chiffrement de bout en bout, un système qui empêche toute personne en dehors du propriétaire d’y accéder.

À terme, le groupe souhaite avec son nouveau logiciel, élargir son horizon afin de séduire plus de praticiens que les 50 000 actuellement inscrits sur son site. D’autant plus que les responsables disent avoir investi beaucoup d’argent dans la concrétisation de ce projet. L’accès à “Doctolib Médecin” est facturé à 135 euros par mois au minimum.

Une plateforme en plein essor

Ce n’est pas la première fois que Doctolib innove. La start-up créée en 2013 est devenue en quelques années, l’une des références mondiales en matière de prise de rendez-vous médical en ligne. L’entreprise revendique notamment plus de 15 millions de visites par mois en France et en Allemagne où elle est également utilisée. Forte de sa belle cote auprès des professionnels de santé et de leurs patients, Doctolib a lancé en 2019, son service de téléconsultation. L’objectif étant d’éviter au patient d’avoir à se déplacer vers son médecin quand cela n’est pas nécessaire. Ils ont eu le nez fin à ce propos, puisque la survenance de la pandémie du Coronavirus a fortement encouragé la téléconsultation. Le pari s’avère payant avec un nombre de consultations en ligne multiplié par 45 en six mois.

Par ailleurs, Doctolib a été choisi par l’État français pour la gestion des rendez-vous dans les centres de vaccination anti-Coronavirus. Une preuve de la confiance des autorités publiques à l’égard de cette société qui ne cesse de grandir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.