Groupe Casino : avec le drive to store, le retailer devient agence digitale

0
165

Le groupe Casino investit depuis plusieurs années dans la digitalisation de ses espaces de vente et de ses programmes de fidélité. L’objectif est de faire du retailer une véritable agence digitale, capable de fournir des données ultra-qualifiées à ses partenaires industriels. Focus.

Comme les autres géants du commerce, le Groupe Casino a bien compris que les clients restaient attachés aux points de vente physiques, malgré la croissance des achats en ligne et la digitalisation de la consommation. A condition de leur proposer des gammes de services digitaux pour enrichir l’expérience en magasin.

C’est la raison pour laquelle le groupe de Jean-Charles Naouri développe depuis plusieurs années une stratégie de digitalisation de ses programmes de fidélité, ainsi que de création de diverses services digitaux pour combiner expérience digitale et achat physique. C’est ce qu’on appelle en marketing le « drive to store ».

Dans l’hexagone, Casino fait figure de pionnier en termes de technologie web-mobile.  Si on cumule l’ensemble des applications des enseignes du groupe, on atteint plus de 800.000 clients actifs.

Des chiffres qui font des enseignes du groupe un leader du drive to store dans le secteur de la distribution. Avec également la volonté pour le groupe Casino de se transformer en commerçant App first, via notamment la dématérialisation des programmes de fidélité. Selon le directeur marketing du groupe, Alban Schleuniger, le géant de la distribution mise sur « de nombreuses fonctionnalités qui sont là pour favoriser l’expérience in-store ».

Grâce à ces applis, le client n’a plus besoin de faire la queue à une caisse. Il peut par exemple récupérer le nutri-score de son produit préféré via du self scanning. Avec le paiement intégré et dématérialisé, le passage en caisse devient lui aussi fluide.

Pour Casino, il y a surtout la partie promotionnelle, le couponing, avec la possibilité de cibler des offres en fonction de l’historique d’achats des utilisateurs. La grande force des applications, c’est d’être 100% loggées.

L’été dernier, le président du groupe, Jean- Charles Naouri avait d’ailleurs exposé les priorités du Groupe en matière de digital avec pour objectif que 30% du chiffre d’affaires soit généré par les utilisateurs de ces applications. Un objectif ambitieux certes, mais néanmoins atteignable.

Le groupe de Jean-Charles Naouri se mue d’ailleurs en véritable agence digitale, en proposant du drive to store pour les marques. Les outils digitaux apportent aux industriels une brique supplémentaire et une possibilité de cibler très précisément leurs actions promotionnelles, ce qui permet d’augmenter la rentabilité de leurs dépenses promotionnelles, avec notamment une mesure ultra-précise du nombre de personnes touchées, et du nombre de personnes ayant utilisé l’offre en magasins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.