SNCF : une panne onéreuse

0
114

Ce week-end n’a pas été de tout repos dans plusieurs gare de France, après qu’une panne électrique a endommagé le système de la gare Montparnasse. Une véritable galère pour des milliers de passagers en ce week-end de transition. Quel est le préjudice d’une telle panne ? 

La SNCF écorche un peu plus son image

Cette fois, le groupe ferroviaire n’a pas annuler de trains en raison de grève, mais d’un problème technique survenu vendredi soir, veille de chassé-croisé entre juillet et aout. Cette panne a causé des perturbations très importantes : dimanche, le trafic était très ralenti et plusieurs trains de secours ont du être affrétés pour tenter de désengluer la situation. Un nouveau coup dur pour la SNCF, qui a achevé sa grève il y a un peine un mois. Par ailleurs, le groupe ferroviaire est totalement dépendant du service RTE, fournisseur d’électricité. Samedi, il avait annoncé que le trafic reprendrait le jeudi 2 août prochain : 80 techniciens travaillent jour et nuit pour assurer une reprise rapide.

Une panne même pour les maintenances de rames

Côté SNCF, la longueur de la panne va affecter également la maintenance des rames. Le technicentre de Chatillon est en effet impacté : il y a un peu de courant grâce aux groupes électrogènes installés par la SNCF dans l’urgence, mais ce n’est pas suffisant pour assurer un fonctionnement normal, a précisé la compagnie.  « Ce sont des opérations de confort et de nettoyage, mais également de sécurité, sans ces opérations les rames ne peuvent pas circuler en fin de journée. Or chaque jour 10 TGV passent à la maintenance et le nombre de trains dont nous disposons diminue » a expliqué Rachel Picart, directrice générale de VoyagesSNCF.

Dimanche soir, plus de 45000 voyages ont du être annulés. Pour la SNCF, la somme globale à rembourser devrait être colossale… Des modalités de remboursement devraient être très prochainement proposés aux voyageurs incombés par cette panne, qui survient pendant un week-end très chargé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here