Belfort : gros danger pour Alstom

0
592

Le plan de sauvetage de l’usine d’Alstom de Belfort pourrait être compromis. De nombreux emplois sont en jeu.

Dans leur édition du 6 février, les Échos publient ainsi une note de service du ministère de l’Économie, qui se veut pessimiste quant à l’avenir du site industriel.

En effet, selon cette note, plusieurs entraves juridiques pourraient empêcher la reprise de l’usine.

En octobre 2016, le gouvernement avait annoncé une commande de l’état pour la construction de quinze rames de TGV, qui avait crée la polémique, car elles étaient destinées à faire rouler des trains normaux. L’objectif affiché de cette commande était de permettre le maintien du site industriel et des nombreux emplois qui y sont liés.

La note de Bercy s’inquiète de l’illégalité d’une telle commande, sans appel d’offres et considère que ce marché ne pourra pas avoir lieu de la manière qui était prévue.

Pas de quoi inquiéter du coté de Belfort, où le maire Damien Meslot assure depuis la sortie de l’article que “le plan n’est en aucun cas remis en cause. Nous demanderons la semaine prochaine à ce que la confirmation de cette commande soit rapidement mise à l’ordre du jour à la SNCF.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.