En France, la restauration rapide trace sa route

0
115

Une nouvelle étude révèle le succès de la restauration commerciale sur le territoire français. Avec un point d’orgue pour la restauration rapide manifestement très appréciée.

La France serait-elle devenue le pays du fast-food ? Cela semble bien être le cas, au-delà de l’origine de ce concept de cuisine rapide remontant aux États-Unis. Et pour cause, McDonald’s, Burger King, KFC, Quick, Subway et les autres chaînes connaissent un succès certain dans l’Hexagone.

C’est ce que révèle une étude du cabinet Food Service Vision impliquant les 423 acteurs du secteur recensés sur l’ensemble du territoire national. Les données dévoilées, lundi 27 mai dernier, témoignent du rôle de fer de lance de la restauration rapide dans l’industrie de la restauration de chaînes en France.

Elles évoquent une hausse de 30% du chiffre d’affaires entre 2019 et 2023, dépassant largement les progressions dans d’autres segments, dont la restauration à table. Celle-ci ne récolte que 4% de hausse sur la même période.

Le hamburger fait recette

Il s’agit, à en croire Food Service Vision, d’une conséquence de l’augmentation du nombre de points de vente chiffrés désormais à 16.027. Des stands où le hamburger se révèle être la plus populaire des restaurations. Il génère en effet plus du tiers du marché total en 2023.

Soit près de 8,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires généré. S’ensuivent le sandwich avec 1,4 milliard, le grill crédité d’un milliard, le poulet frit à 958 millions et la pizza avec 777 millions d’euros.

Il s’y ajoute les tacos avec un chiffre d’affaires de 434 millions d’euros. Soit un bond de 26% sur une année. Les donuts jouissent également d’un attrait évident, fort d’un total des ventes estimé au triple de la période précédente.

Un incontournable culinaire

Longtemps synonyme, à tort ou à raison, de la malbouffe, le fast-food semble s’être désormais imposé comme un incontournable du paysage culinaire français. Et ce malgré le contexte d’inflation galopante et conséquemment, de baisse du pouvoir d’achat.

De quoi inciter McDonald’s, numéro incontesté sur ce segment, à se frotter les mains. Mais au-delà des burgers et autres cuisines de la restauration rapide, c’est l’ensemble de l’industrie de la restauration commerciale qui a le vent en poupe en France.

En témoignent les 20,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires générés en 2023 selon Food Service Vision. Cela représente le double du chiffre de 2020 et une flambée de 8% sur un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.