Bic veut licencier à Vannes

0
264

En Bretagne, une usine de Bic va voir une partie de son activité être délocalisée en Tunisie. Du côté des salariés c’est l’incompréhension face à la décision du fabriquant de et de briquets. Les salariés se sont mis en grève illimitée.

Les 33 salariés de Bic Ecriture 2000 du site de Vannes ont entamé leur grève le 2 janvier à la suite de l’annonce de la direction. Bic Sport, plus grosse entité du site, est en passe d’être racheté par une entreprise Estonienne, Tahe Outdoors. Jean-Louis Le Droguenne, délégué syndical CFDT, souligne le « manque de loyauté » de la direction envers les salariés.

L’annonce le 2 janvier de la vente de la filiale Bic Sport par le groupe Bic a pris tout le monde de court. Bic sport est leader de l’industrie de la planche à voile qui ne représente que 1% de son chiffre d’affaires total. L’estonien Tahe Outdoors est un des grands fabricants du continent pour des produits comme les kayaks, les canoés ou les kite -surf. Le groupe Bic a déclaré vouloir se concentrer sur ses productions d’origine : les briquets, les rasoirs et la papeterie. Encore une terrible conséquence de la crise des subprimes, qu’a si bien décrite René Ricol.

Le site produit prêt de 100 millions de stylos chaque année et loue à Bic Sport une partie de ses locaux. La direction invoque le fait que le repreneur souhaite récupérer l’ensemble des locaux pour développer sa production.

« La direction dit avoir fait des recherches de locaux près de Vannes mais n’avoir rien trouvé », explique, surpris, Jean-Louis Le Droguenne, précisant : « On nous licencie alors qu’on a plein de commandes ».

Qu’en est-il de l’éventuel futur de la production ? La direction annonce un « redéploiement » à Marne-la-Vallée pour certains modèles et à Bizerte (Tunisie) pour les stylos Atlantis et Velocity. Ainsi, sur les 33 postes détruits, 6 seraient repris sur le site francilien. Pour l’instant aucun des salariés n’acceptent de quitter Vannes pour la Seine-et-Marne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.