Présentation de la loi mobilité

0
46

Cette loi aurait dû être présentée au printemps 2018 mais les évènements à la SNCF ont modifié le calendrier. « Attendue par tout ce que le pays compte de start-upeurs de la mobilité, d’opérateurs de métros, bus, véhicules partagés, véhicules de transport avec chauffeur (VTC), cars Macron » d’après Le Monde, la LOM doit signifier la fin du clivage entre la France des villes et celle des campagnes.

« Ce sont des territoires qui se sentent abandonnés, a affirmé Elizabeth  Borne, la ministre des transports, dans une interview dimanche dernier. Ils sont les victimes du tout-TGV qui a structuré notre politique des transports pendant des décennies (…), qui a poussé au tout-voiture beaucoup de nos concitoyens laissés sans autre solution pour se déplacer. L’objectif de la loi mobilités, c’est de sortir de cette logique-là et d’apporter des réponses concrètes partout. »

L’une des propositions les plus intéressantes de la LOM est la mise en place d’une couverture de l’intégralité du territoire par l’Autorité organisatrice de la mobilité, l’AOM. Il s’agit de marquer une nouvelle étape pour dépasser la suprématie des AOM des grandes villes. Après l’éventuelle adoption de la loi toutes les collectivités locales pourront mettre en place une taxe du nom de « versement transport ». Cette taxe permettra aux communes de financer une sortie du tout-voiture sur la base d’une nouvelle cotisation des entreprises du territoire.

Cependant de nombreuses communes n’auront pas les moyens -ou les besoins- de créer une AOM ou encore la volonté de pénaliser les entreprises locales. « Il ne s’agit pas de demander à des villages de lancer des lignes de bus régulières, détaille-t-on dans l’entourage de la ministre. Le but est plutôt d’assouplir les règles pour faciliter le covoiturage ou le transport à la demande. Et si, finalement, les collectivités ne se saisissent pas de la compétence d’ici à 2021, les régions prendront le relais ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here