Les revenus de la contrefaçon explosent

0
109

Depuis toujours, la contrefaçon de produits est un véritable marché à part entière. Cigarettes, parfums, marques de luxe… Tout y passe. Depuis la victoire de l’équipe de France en coupe du monde, la contrefaçon des produits dérivés, notamment du nouveau maillot de l’équipe de France, a bondi. 

Le marché financier du football

A l’approche d’importants évènements sportifs comme la coupe du monde ou encore la coupe d’Europe, les recettes générées par les produits dérivés sont colossales. Le merchandising n’est plus considéré comme une façon de mettre de la couleur dans les stades. « Aujourd’hui, les clubs ont adoptés une réelle orientation business et pensent « marque » et « cible ». Il s’agit d’un moyen non négligeable de faire rentrer de l’argent dans un club, au même titre que les revenus liés au sponsoring ou à la billetterie.
En France, sans surprise, le podium du merchandising est composé des clubs les plus populaires de l’hexagone. Le PSG avec 28,6 M€ gagnés en 2014, devance l’OM avec 10 M€ et l’OL avec 8,8 M€. Le club de la capitale s’est même fixé un objectif de 90 M€ de recettes d’ici 2020″, explique un site spécialisé.

La contrefaçon : des milliers d’euros, à l’image du véritable merchandising

Depuis la victoire de la France le 15 juillet dernier, les supporters attendaient avec impatience le nouveau maillot, arborant deux belles étoiles. Pour les plus patients et fan de la première heure, les premiers maillots étaient disponible durant le mois d’août, avant d’être en rupture de stock totale. Pour se le procurer, il faut débourser la somme de 140 euros. Mais certaines entreprises ont compris le filon et ont décidé, elles aussi, de vendre des t-shirts. Comptez entre 20 et 40 euros. Mais comment cela est-ce possible ? Tout simplement par le biais de la contrefaçon… Un marché de plus en plus lucratif. Mais attention, puisque cela est puni par la loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here