Electricité : des factures plus salées pour la rentrée

0
73

Les consommateurs les plus petits auront très certainement une mauvais surprise sur leur prochaine facture d’électricité. En effet, les consommateurs ayant souscris des abonnements au tarif bleu d’EDF paient désormais 74 euros par an au lieu de 51 euros. 

Un tarif qui grignote une vingtaine d’euros

Il est important de distinguer deux choses. Les tarifs bleu d’EDF et les contrats existants. Alors que les tarifs ont baissé de 0,5 % en moyenne, ce n’est pas du tout le cas en ce qui concerne les contrats. En effet, « le prix du kilowattheure pour le tarif régulé baisse au 1er août… mais le prix de l’abonnement augmente, et surtout pour les plus modestes« , soutient ainsi la CGT, citée par le quotidien économique les Echos. Après des sollicitations du Figaro, EDF confirme ces informations. Le groupe énergétique précise que cette hausse s’inscrit dans le cadre d’un mouvement tarifaire annuel.

Tous les compteurs touchés

« Dans les faits, le tarif annuel le plus bas, pour un compteur d’une puissance de 3kVA, a augmenté de 21 euros par rapport à l’an dernier, à 74,64 euros, comme on peut effectivement le constater au Journal officiel daté du 31 juillet 2018. ela représente une augmentation de 40% du prix de l’abonnement pour environ 1,45 million de foyers ayant souscrit à cette puissance de compteur – des petits logements non chauffés à l’électricité ou des annexes. Les jeunes sont les plus affectés, car cet abonnement est privilégié par les étudiants, soutient la CGT. Toujours selon Les Échos, les abonnements pour des compteurs ayant une puissance supérieure sont également touchés, avec une hausse de 9%« , précise le journal du Figaro.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here