Grève RyanAir : la compagnie ne remboursera pas les passagers

0
113

Depuis plusieurs jours, la compagnie aérienne low-cost RyanAir a entrepris une grève on ne peut plus embêtante. En effet, plusieurs vols ont été annulés. Au regard de la gène occasionnée, les passagers auraient pu espérer une indemnisation. La compagnie semble en avoir décidé autrement puisqu’elle a annoncé qu’elle ne rembourserait pas ses clients. 

Un refus contraire à la loi européenne

Face à une grève d’une ampleur historique au sein de la compagnie aérienne Ryanair qui secoue plusieurs pays européens en même temps, quelque 55 000 passagers sont concernés par des annulations de vols. Si la compagnie propose un remboursement ou un transfert, elle refuse d’indemniser ses clients, allant contre la loi européenne qui considère l’indemnisation obligatoire en cas d’annulation. « Lors d’une annulation de vol, le passager vit un préjudice et il est normal que la compagnie aérienne le dédommage par une indemnité forfaitaire qui va de 250 à 600 euros suivant la distance du vol », rappelle ce vendredi 10 août Jérôme Gratelle, fondateur d’Air Indemnité, une entreprise d’indemnisation de passagers aériens.

« En cas de vol retardé, annulé ou de refus d’embarquement (surbooking…), la compagnie aérienne doit vous prendre en charge jusqu’au prochain vol et, dans certains cas, vous indemniser », voilà ce que dit cette fameuse loi.

Une indemnisation impayable ?

« Ryanair se conforme pleinement à la législation, mais, comme ces annulations de vols relèvent de circonstances extraordinaires, aucune indemnité n’est due, a expliqué son PDG, Michael O’Leary. En vertu de la législation, aucune indemnisation n’est payable lorsque le syndicat agit de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne. Si cela était sous notre contrôle, il n’y aurait pas d’annulations », a-t-il poursuivi.

« Sur le fil Twitter de Ryanair, on a des indications claires qui montrent que la compagnie refuse nettement d’indemniser le passager aérien. Il y a plusieurs recours possibles : le premier, c’est d’aller voir la compagnie, mais là on comprend bien que la position de la compagnie est de ne pas indemniser. Après il y a aussi la médiation du tourisme qui peut être saisie, ou bien des sociétés comme Air indemnité, où on a développé un service d’assistance aux trajets aériens. On a une équipe d’une vingtaine de juriste qui va être en mesure de construire le dossier du passager et de le porter à la connaissance de la compagnie, avec derrière, si besoin, de le porter en justice pour que le passager soit indemnisé conformément à ses droits », explique le fondateur d’Air Indemnité.

Une situation qui risque fortement de ternir la réputation de RyanAir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here