88 magasins menacés de fermeture

0
119

Plusieurs enseignes de la galaxie Mulliez, appartenant à Auchan, sont concernées par « un plan de transformation ». En effet, il a été annoncé que 88 magasins devraient fermer. Par conséquent, plus de 466 postes sont menacés. Pour les syndicats, la direction n’a pas su « innover ». 

88 magasins menacés de fermeture d’ici à 2021

48 magasins Brice, 30 magasins Jules et 10 magasins Bizzbee pourraient fermer d’ici 2021. Le groupe Happychic, qui possède ces marques, a présenté hier ses « pistes de réflexion pour son projet de transformation » aux syndicats, lors d’un comité d’entreprise extraordinaire.

D’après la liste dévoilée par Ouest-France ce mercredi, sont concernés : les magasins Jules de Cannes, Aix-en-Provence (centre commercial Géant), Marseille République, les magasins Bizzbee de Marseille Les Terrasses du Port, Marseille Saint Férréol, et les magasins Brice de Strasbourg Grandes Arcades, Chasse-sur-Rhône, Aurillac, Dijon (centre commercial La Toison d’Or), Nancy Laxou La Spinière, Annecy Epagny, Dijon rue de la liberté, Annemasse, Lyon rue Victor Hugo, Lyon Saint-Genis, et Epernay.

Il faut rendre avec la compétitivité (…)

Au total, dix magasins Bizzbee et 78 magasins Jules et Brice partout en France, soit environ 330 salariés, sont concernés par les fermetures. Les premiers départs pourraient intervenir dès janvier ou février 2019, selon la présentation faite aux syndicats. L’entrepôt Brice du Mans devrait fermer d’ici avril 2019.

Selon un communiqué de la direction, il s’agit de « premières pistes de réflexion concernant son projet de transformation de l’entreprise pour renouer avec la compétitivité sur le marché très concurrentiel du prêt-à-porter masculin ».

Happychic invoque l’émergence du e-commerce. L’évolution des comportements des consommateurs ainsi que la baisse de leur budget seraient les éléments principaux de ces fermetures. Mais pour Nadia Ferrante, déléguée FO, la raison est tout autre. « Le déclin vient des choix stratégiques de l’entreprise . Le groupe n’a pas su se distinguer et innover face à l’arrivée d’acteurs comme Primark », a-t-elle refuté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here