A vous la lune… Mais à quel prix ?

0
96

Tintin l’a fait, Apollo 11 en 1969… « Un petit pas pour l’Homme mais un grand pas pour l’humanité », fut-il déclaré lorsque Neil Armstrong et son équipage posèrent leurs pieds sur la Lune. Aujourd’hui, beaucoup rêvent de s’y rendre à leur tour, mais à quel prix ? 

Deux groupes se tirent la bourre

Pour ce projet de tourisme spatial, deux grands groupes se disputent la réussite : Virgin Galactic et Blue Origin, respectivement fondaient par le milliardaire britannique Richard Branson et Jeff Bezos, patron d’Amazon. Plusieurs fois annoncés dans le passé, ces vols à destination des touristes n’ont jamais vu le jour. Mais cette fois, les deux innovateurs ont accordé leur violon : cela devrait se faire dans quelques mois. Mais à quel prix ?

Une mallette pleine de billets pour se poser sur la Lune ?

Le projet Blue Origin, se porte plutôt bien et l’homme espère bientôt envoyer de fortunés touristes dans les étoiles. Le projet est assez bien parti, et si l’on savait déjà que le ticket d’entrée serait particulièrement élevé, il a peut-être été “légèrement” sous-estimé.

« Alors que l’on évoquait à l’origine la somme de 200 000 dollars pour s’offrir le rêve d’une vie, ce prix serait en fait calculé au minimum et pourrait grimper facilement à 300 000 billets verts. Ce qui semble acquis, c’est que le tarif final se situera entre ces deux paliers. La cible n’est donc pas M. Tout-le-monde, mais c’est sans doute le prix à payer pour, à terme, démocratiser le vol spatial grand public », expliquent plusieurs médias.

Les premiers heureux à quitter la Terre devraient embarquer dès l’année prochaine et s’élèveront à 100 km du sol avant de revenir avec des souvenirs plein la tête. Et beaucoup moins d’argent sur le compte en banque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here