Glyphosate : premier couac gouvernemental

0
278

Le gouvernement d’Edouard Philippe a connu l’un de ses premiers couacs, ce lundi 25 septembre, autour de l’interdiction du glyphosate.

Alors que le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a assuré, lundi 25 septembre au matin, devant les caméras de BFMTV et face aux micros de RMC, que le gouvernement avait pris la décision d’interdire l’utilisation du glyphosate avant la fin du quinquennat, le Premier ministre a fait savoir de son côté que rien n’était encore tranché sur ce dossier.

« Le Premier ministre a (…) arbitré pour faire en sorte que ce produit soit interdit en France, ainsi que tous ceux qui lui ressemblent et qui menacent la santé des Français, d’ici la fin du quinquennat », a ainsi déclaré Christophe Castaner.

Pourtant, une heure avant cette interview, le Premier ministre, Edouard Philippe, publiait un communiqué, où il expliquait qu’il souhaitait que les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique lui présentent « avant la fin de l’année, […] les conditions d’un plan de sortie ».

Et de réaffirmer « son engagement d’obtenir avant la fin du quinquennat des progrès significatifs vers l’interdiction ».

Une prise de position à l’encontre de son propre porte-parole…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here